Rencontre avec une artiste

Rencontre avec une artiste
Rencontre avec une artiste

“J’ai toujours voulu être une artiste”

Aujourd’hui je tenais à vous faire part de ma rencontre avec une artiste.  Une jeune femme qui a su me surprendre avec ses illustrations. Il s’agit de Maïté du blog Dessin sans gluten. J’espère que vous aurez autant de plaisir que moi à découvrir ce qu’elle fait. Certaines de ses illustrations m’ont faites bien éclater de rire.

Non non, rassurez-vous je ne vous ferais pas la présentation en chanson. *Voix de crécelle mise au placard*.
Etant donné qu’elle est pleine de Pep’s, J’avais envie de vous la présenter sous format d’interview plutôt que de pavé légendaire. Parce que bon, les pavés c’est bien, mais c’est parfois trop long et trop lourd. #indigestion sévère.
*Tadammmm*

– Peux-tu te résumer en quelques mots ? Alors, je suis une jeune graphiste illustratrice de 24 ans qui bosse en freelance depuis quelques années, et je me lance dans mon premier gros projet de bande dessinée !

– D’où t’es venu le choix du nom Dessinsansgluten ? J’avoue que ce nom pas très clair m’est venu sur un coup de tête ! Je voulais faire un blog qui soit à la mode et bon pour la santé, et là PAF ! Je me suis dit : dessins sans gluten, c’est top.

– Qu’est-ce qui t’a poussé (ou pas xD) à devenir Graphiste et Illustratrice ? J’ai toujours été très attirée par le monde de l’image et en particulier par l’univers de la bd et du roman graphique. Voyant les difficultés pour en vivre à notre époque (plus de 50% des autrices de bd ont un revenu inférieur au seuil de pauvreté – voilà, j’ai plombé l’ambiance), j’ai préféré assurer mes arrières en ayant une formation plus sécurisante, qui me permettrait de bosser pour un vaste choix de clients.

– Dans quel environnement travailles-tu ? Je vais régulièrement travailler en maison d’édition pour des missions de freelance (je fais des maquettes de livre, des affiches, des lettrages de bandes dessinées), et le reste du temps je suis confortablement installée à domicile, entre mes colocs et mon frigo !

– J’ai vu dans ta description que tu es végétarienne et que tu avais fait une illustration pour réussir à te faire comprendre et palier à la barrière du langage. Tes interlocuteurs n’étaient pas trop choqués de ce choix alimentaire ? Choqués je ne pense pas, mais interloqués certainement ! J’avais fait cette illustration lors d’un voyage de 3 mois en Chine, et on ne peut pas dire que le végétarisme soit vraiment rentré dans les moeurs là-bas… Ça a été parfois assez compliqué de me nourrir d’autre chose que de riz !

vegetarisme-bd.jpg

– Quel a été pour toi la situation la plus simple et à contrario la plus difficile lors de ton voyage en Chine ? La plus simple… Je dirais que c’était de trouver mes billets d’avion ! Tout le reste a été assez compliqué… J’ai eu la mauvaise surprise de découvrir à mon arrivée à Pékin que je logerais 3 mois dans une chambre partagée par 3 autres personnes ! Un autre point qui a été un peu pénible de mon côté était lié à la communication : je ne pouvais quasiment parler à personne sur place (l’anglais n’est pas vraiment valorisé en Chine), et en parallèle, la censure d’internet m’empêchait de communiquer simplement avec mes ami.e.s français.es (pas de facebook, pas de gmail, peu de wordpress, etc).

Je suppose qu’il y a du avoir pendant ce premier mois seule, des gros moments de solitude.
J’ai eu la chance d’avoir une amie qui m’a rejoint en cours de route, ça m’a sans doute beaucoup aidé à tenir le coup ! On vivait des moments de solitude… Ensemble !

– Où peut-on trouver tes illustrations ? J’ai un site internet : dessinssansgluten.com mais je suis surtout très active sur Facebook : dessinssansgluten. D’ici quelques semaines, je vais commencer à y pré-publier ma bande dessinée, pour que tout le monde puisse y jeter un oeil. J’envisage de publier une bonne soixantaine de pages, aussi pour animer une campagne ulule qui sera dédiée à la sortie de ce livre, et qui aura lieu dans un mois !

– Peux-tu me parler de premier roman graphique qui va sortir ?C’est un projet qui me tient à coeur et sur lequel je bosse depuis un an ! Ce sera une auto fiction dessinée de 180 pages, dans laquelle je raconterai l’expérience à Pékin d’une française ne parlant pas un mot de mandarin et utilisant le dessin pour communiquer. Ça sera plein d’anecdotes gênantes, de petits détails idiots, et j’espère surtout que ce sera drôle !

Pour le plaisir, je vous partage l’illustration (avec l’accord de Maïté of course) qui m’a faite le plus rire.

inktober5.jpg

Merci Maïté pour cet agréablement moment passé à discuter avec toi ^__-.

Rendez-vous sur Hellocoton !
It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone